L'histoire du Noyau


L'histoire du Noyau L'histoire du Noyau L'histoire du Noyau

Le cercle dramatique "Le Noyau" est né à Bruxelles en 1894.
Le dynamisme de ses membres et la qualité de ses spectacles firent rapidement sa renommée. C’est surtout durant l’entre deux guerres que le "Tout Bruxelles" se pressait aux représentations qui étaient souvent suivies de redoutes ou de banquets.

En 1919, le cercle fête son 25e anniversaire et reçoit le titre de Société Royale.
La seconde guerre mondiale mit en veilleuse les activités du Cercle et l’empêcha de célébrer ses 50 ans.

En 1963, une équipe fraîche et jeune reprend le flambeau, installe son siège à Etterbeek et se spécialise dans le grand spectacle de variétés.
Petit à petit, il se forge une réputation dans le show musical. Chaque année depuis 1963, le Noyau crée un spectacle original baptisé "Show" soutenu par un orchestre de 12 musiciens, alliant avec bonheur chansons, sketches et danses, dans des costumes chatoyants et des décors somptueux.

En 1969, Le Noyau fête avec faste son 75e anniversaire.

1994 fut l’exceptionnelle année du "Noyau 100". Outre le show du 100e anniversaire, elle fut parsemée de manifestations diverses, tant officielles que ludiques.
Chaque année, Le Noyau draine en une dizaine de représentations entre 1 500 et 2 000 spectateurs.

Après toutes ces années de succès, le Noyau peut se targuer de n’avoir qu’un seul message à faire passer : "Cher public, nous sommes là pour vous divertir", c’est là notre seul but.

Du metteur en scène à l’hôtesse d’accueil, en passant par les acteurs, danseuses, techniciens, responsables du bar, tous sont bénévoles.

Outre son spectacle annuel, le Noyau peut organiser un variété "à la carte" pour toutes occasions, à la demande de cercles ou associations soucieux de distraire leurs membres ou protégés.

Notre devise : ART – PLAISIR – CHARITE nous incline à offrir nos spectacles ou variétés à des associations caritatives, à des homes, à des maisons de retraite?

C’est toujours avec plaisir que le Noyau, dans la mesure de ses moyens, offrira un peu de joie aux plus démunis.